Une première mi- temps pas facile, un jeu qui manquait un peu de supplément d’âme. Un doute, une petite baisse de forme pendant le repos. Et puis comme par magie pour l’anniversaire de leur président, les Prédateurs de Vierzon ont montré qu’ils sont les meilleurs et que rien ne pouvait les arrêter. Un match mouvementé, mais toujours leurs supporters qui sont là, omniprésents, bruyants, sympathiques et indispensables. Un 7/1 pour nous voilà pour fêter les 20 ans de Pi et j’en suis certain c’est le plus beau des cadeaux que les prédateurs pouvaient lui faire.

“Match fut d’une grande intensité de part de d’autre et beaucoup d’engagement physique des parisiens…Les frères Novack ont bien maîtrisé le match avec 6 réalisations effectives, et les 3 lignes ont bien joué du début à la fin. L’équipe joue de mieux en mieux et n’est pas loin d’acquérir le maintien qui les libérera pour les rencontres futures” (propos de Stéphane pris sur le vif).

Laisser un commentaire