La cuisine sénégalaise est souvent décrite comme l’une des plus riches et la plus variée d’Afrique de l’Ouest. Elle présente un certain nombre de similitudes avec celles des autres pays de cette région, mais elle a également subi d’autres influences : Afrique du NordFrance ou Portugal.

Relativement peu connue en Europe en dehors des communautés issues de l’immigration et de quelques restaurants de grandes villes, elle a attiré l’attention des médias en 2004 au moment de la publication du livre de Youssou N’DourLa Cuisine de ma mère1. Le même auteur publiera en 2011 un nouveau livre intitulé “Sénégal – Cuisine intime et gourmande2

Deux ans plus tôt, dans Un grain de vie et d’espérance, la romancière Aminata Sow Fall avait mis en scène la place essentielle occupée par la cuisine dans la culture et la vie quotidienne au Sénégal. Joséphine Ndiaye Haas a écrit un livre « Cuisine sénégalaise » paru aux Éditions L’Harmattan.

La cuisine ivoirienne comporte différents plats provenant de tous les groupes ethniques qui constituent la population du pays. Elle est en général très pimentée. Les pays de la sous-région, via l’immigration, ont influencé significativement la cuisine ivoirienne actuelle.

La cuisine ivoirienne ne compte pratiquement pas de desserts ( et ces derniers proviennent alors des pays voisins et sont arrivés avec les travailleurs immigrés ) car les repas, souvent caloriques, ne les rendent pas nécessaires. Par contre, elle comporte une grande variété de boissons souvent aussi venues des pays voisins.

WIKIPEDIA

Laisser un commentaire