Le Rotary Club de Vierzon organise pour la quatrième année consécutive une vente d’oignons de Roscoff. Concernant l’oignon de Roscoff, vous trouverez en dossier joint un document intitulé: “Comment le reconnaitre”. Le produit des ventes a permis de financer : En 2016, du matériel médical au Centre Hospitalier de Vierzon.

En 2017, des arbres fruitiers et arbustes mellifères pour embellir un quartier et améliorer l’environnement. En 2018, un défibrillateur au Lycée Polyvalent Edouard Vaillant de Vierzon, pour être utilisé aussi bien par les professionnels du secourisme que les usagers de l’établissement. Le Rotary Club de Vierzon souhaite prolonger son action d’aide et de service aux Vierzonnais. Par l’achat d’un produit gustatif nous vous sollicitons pour prolonger notre engagement “servir” avec vous. Le sac de 5 kilos d’oignons “AOC Roscoff” est à 15 Euros : il est nettement moins cher que celui de votre super marché ou marché local. La démarche de vente est simple; – Confirmez-moi par mail, votre commande, votre nom et adresse.

Je vous indiquerai par retour les dates et le lieu de distribution sur Vierzon. Groupez si possible vos achats. Je compte sur vous… Ne perdez pas de temps, il n’y a que 200 sacs. Livraison prévue à partir du 23 septembre 2019.

Comment le reconnaître ?

Seul le logo ci-contre garantit l’AOP sur son emballage, ou par un stick collé sur chaque oignon.
Les garanties et atouts de l’Appellation d’Origine Contrôlée :
• Aire de production délimitée proche de la mer, et particulièrement adaptée à la culture de l’oignon • Cette aire de production d’oignon se trouve au cœur de la zone légumière réputée par son savoirfaire • Variété traditionnelle cultivée dans l’aire géographique depuis 1647 • Toutes les opérations, de la production de la graine au conditionnement, sont effectuées dans l’aire géographique • Seules les meilleures parcelles sont réservées à la culture, elles sont validées et identifiées par l’INAO1 • Conservation naturelle de très longue durée, sans traitement anti-germinatif chimique • Un jury de dégustation se réunit tout au long de la saison (contrôles visuels, gustatifs et analytiques) afin de vérifier que le produit répond aux exigences du cahier des charges : forme, couleur, saveur… • Différents niveaux de contrôle garantissant le respect du cahier des charges : auto-contrôles, contrôle interne par le Syndicat et contrôle externe par Ouest Inspection, mandaté par l’INAO • Emballages adaptés respectant le produit • Étiquetage mettant en avant l’AOP pour lutter contre les contrefaçons • Au conditionnement chaque bulbe est obligatoirement passé en main pour le nettoyage, le tressage ou l’ébarbage. Ceci permet de détecter tous les défauts et d’arriver à proposer un oignon au sommet de la qualité. • 1 – INAO Institut national de l’origine et de la qualité
Attention ! Si vous achetez de l’oignon rosé ne présentant pas le bloc AOP, il ne s’agit pas d’Oignon de Roscoff. Il ne peut donc garantir aux consommateurs les qualités de l’Appellation d’Origine Contrôlée. Si l’étiquette ou l’affichette prix mentionne « Oignon de Roscoff » ou « Oignon rosé de Roscoff », il s’agit alors de contrefaçons. Il en est de même quand les acteurs de la filière qui n’ont pas la volonté ou la possibilité de répondre aux exigences du cahier des charges, proposent ces oignons en affirmant oralement que ce sont des Oignons de Roscoff.
… jusqu’à l’AOC
Si dans les années 60 il se produit encore dans la région entre 15 et 20 000 tonnes d’oignons de Roscoff, les volumes diminuent fortement à partir des années 1970 pour ne plus représenter que 1500 tonnes dans les années 1990…
En 2009, 56 producteurs ont conduit leurs cultures selon le cahier des charges de l’AOC soit environ 65 ha pour 1300 Tonnes d’Oignons de Roscoff, qu’ils vont pouvoir désormais commercialiser avec le nouveau LOGO Oignon de Roscoff, accompagné des mentions officielles de l’AOC.

Laisser un commentaire